Portail Famille eTicket > L’actualité de votre logiciel périscolaire > Actualités > Règles sanitaires, vaccination… Le récap

Règles sanitaires, vaccination… Le récap

  • par

Cette rentrée scolaire de septembre en présentiel est la deuxième sous le signe du Covid. Règles sanitaires à l’école, au collège et au lycée, vaccination, fermetures de classes… On vous aide à y voir plus clair

12,4 millions d’élèves de l’école primaire au lycée ont réalisé leur grande rentrée scolaire jeudi 2 septembre, au lendemain de celle de plus de 800 000 enseignants. Le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer a promis « une rentrée la plus normale possible », avec du présentiel à 100%, en tout les cas dans un premier temps, associé à un protocole sanitaire renforcé, de niveau 2, dans l’ensemble de la France. Le protocole sanitaire est flexible : il comporte quatre niveaux, du moins strict au plus strict. Le niveau de protocole sanitaire d’un établissement peut évoluer en fonction de l’intensité de circulation du Covid-19 dans la zone géographique concernée. 

Le protocole prévoit la fermeture d’une classe de primaire à partir d’un seul cas de Covid-19. En cas de contamination au collège ou au lycée, en revanche, seuls l’élève positif et les élèves cas contacts non-vaccinés doivent s’isoler pendant une semaine (tout en poursuivant les cours à distance). Les classes de 6e font exception : comme elles comportent en majorité des élèves de moins de 12 ans, qui ne peuvent se faire vacciner, elles ferment de facto dès le premier cas de Covid, avec poursuite de l’enseignement à distance.  

Pour les 12-17 ans, une campagne de vaccination débute cette rentrée au sein des établissements, et doit s’étirer jusqu’aux vacances de la Toussaint. 600 000 tests salivaires sont prévus par semaine au sein des écoles primaires, pour 6 millions d’élèves. Le taux d’incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants sur 7 jours) du Covid-19 chez les 0-19 ans est multiplié par cinq par rapport à la précédente rentrée des classes de septembre, mais cette classe d’âge est bien plus testée que l’an dernier, d’où une plus forte probabilité de trouver des cas. La Société française de pédiatrie se veut rassurante : « Le variant Delta n’est pas responsable de formes plus sévères du Covid, ni chez les enfants, ni chez les nourrissons ». En comparaison du reste de la population, les enfants développent d’ailleurs majoritairement des formes légères ou asymptomatiques. 

Le protocole est à télécharger ici

Retrouvez plus d’info sur https://www.education.gouv.fr/covid19-mesures-pour-les-ecoles-colleges-et-lycees-modalites-pratiques-continuite-pedagogique-et-305467

Étiquettes: